Ngozi : Eleveurs, charbonniers et fumeurs de chanvre responsables des feux des brousses en commune Gashikanwa

jeudi, 11 août 2016 09:59
Évaluer cet élément
(1 Vote)
La commune de Gashikanwa vient en troisième position après celles de Marangara et Ngozi où se remarquent de nombreux feux de brousses, selon les responsables administratifs et forestiers dans la province de Ngozi.
 
Selon Jeanne Françoise Ndayiragije, l'administrateur de cette commune, les collines les plus touchées par ces feux de brousses sont notamment Butaganda où ils ont déjà ravagé plus de 39 hectares ; Butaha ainsi que celle de Ruhengeri.
 
« Les charbonniers, les éleveurs à la recherche du pâturage  et les fumeurs de chanvre sont les auteurs de ces feux des brousses dans cette localité », dénonce cette autorité administrative.
 
La population accuse surtout les éleveurs de bétails de brûler les forets pendant la période d'été. « Durant cette période, les éleveurs qui ne disposent pas de champs pour leurs bétails préfèrent brûler ces champs pour avoir de l'herbe durant la période pluviale », constate la population de la colline Butaganda.
 
Quant aux charbonniers, ajoutent les habitants de la colline Ruhengeri, les arbres brûlés sont souvent utilisés pour alimenter les fours des briques, les bois de chauffe pour la nourriture ou du charbon vendu dans les milieux urbains.
 
"Les auteurs des feux des brousses freinent le développement communal."
 
Telle est la déclaration de l'administrateur de la commune Gashikanwa à l'endroit de ces individus. Suite à cette situation, Jeanne Françoise Ndayiragije appelle les administratifs à la base ainsi que les membres des comités mixtes de sécurité de conjuguer leurs efforts pour bannir ce comportement. 
 
Elle leur propose cependant davoir le courage de sanctionner ces malfaiteurs car « ils sont contre le développement communal », accuse-t-elle.
 
Cette autorité administrative met en garde les éleveurs qui ne gardent pas leurs bétails dans leurs enclos et continuent de pousser ces bétails dans les milieux endommagés et les espaces domaniaux. « Ils seront sérieusement punis et considérés comme auteurs des ces feux des brousses », menace l'administrateur.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne