Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Vers l'étiquetage des produits chimiques dangereux au Burundi

jeudi, 14 avril 2016 08:54
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les produits chimiques dangereux du Burundi vont être étiquetés. C’est du moins l’un des résultats attendus d’un nouveau projet  sur dix mois  qui se fixe aussi pour mission la mise en place de la politique nationale de sécurité chimique.
 
L’harmonisation de la gestion ou de l’étiquetage permet la protection de la santé humaine et environnementale.
 
Le ministère en charge de l’eau  a donné les deux axes du projet, qui sont «  le renforcement des capacités nationales pour la mise en œuvre de l’approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques et l’appui au développement des capacités pour le système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques dangereux au Burundi ». 
 
Le même ministère de tutelle demande à l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) de pérenniser le projet en vulgarisant  les produits testés pour une gestion écologique et rationnelle des produits chimiques.  
 
Selon Jérôme KARIMUMURYANGO, expert en Polluants Organiques Persistants (POPs), « les formations des populations et la sensibilisation des décideurs politiques doivent aboutir respectivement au changement de comportement et à la prise des décisions au moment opportun ».
 
Ce projet de 120.000 dollars américains a été lancé officiellement ce 12 avril 2016. Il a débuté en Janvier 2016 et prendra fin en Octobre de la même année. Il a été financé par le Fonds d’Affectation spéciale du Programme de démarrage rapide de l’Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques.
 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 167 invités et aucun membre en ligne