Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Certains caniveaux de la ville Bujumbura sont débordés en cette période pluvieuse. La plupart de ces caniveaux ne sont pas récurés et se retrouvent remplis de sables et de certains déchets ménagers. Lorsqu’il tombe des cordes, les rues sont envahies d’eaux de pluies, au grand désarroi des piétons et des automobilistes.

Plus de huit mille personnes ont été affecté par les pluies torrentielles de la semaine du 22 au 28 Avril dernier. Certains ont été victimes d’inondations tandis que d’autres ont fait face à des glissements de terrain. Bilan de l’Organisation Internationale des Migrants, OIM en sigle. Selon cette organisation, ces personnes ont urgemment besoin d’assistance.

Le caniveau d’évacuation des eaux usées en zone Buyenzi menace la vie de ceux qui vivent et travaillent près de ce caniveau surtout en cette période des pluies. Ces derniers demandent à la Mairie de Bujumbura de trouver une solution durable pour ce caniveau car, l’effet des opérations de curage ne dure que quelques jours.

Menace de coupure de la route Kirundo-Ngozi suite à l’érosion qui a entamé cette route. A deux kilomètres du chef-lieu de Kirundo, la route s’est déjà affaissée et risque de causer des accidents.

Les hippopotames du lac Tanganyika sont menacés par les constructions anarchiques le long de ce lac. Ces hippopotames vont brouter dans les quartiers de la ville Bujumbura par manque d’herbes le long du lac. Ce qui les expose à leur abattage ou deviennent agressifs.

Grognes des parents des élèves du lycée communal Buringa situé en commune Gihanga de la province Bubanza. Ils ont payé les frais de vidange des sanitaires du dit lycée mais la direction de cette école n’a rien fait jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, ces parents craignent que leurs enfants n’attrapent des maladies liées aux mains sales. 

Plusieurs maisons construites le long de la rivière Ntahangwa ont été détruite par une pluie tombée depuis 2 heures du matin de ce mercredi. Ces maisons se trouvent dans les quartiers de Mutanga-Nord et Mutanga-Sud, Kigobe et Nyakabiga.

Les habitants de la zone Buterere  de la commune Ntahangwa préoccupés par des immondices déposées près de leurs ménages par des sociétés qui collectent les déchets ménagers en Mairie de Bujumbura. Cette population craigne d’attraper des maladies.

Le manque de toilette publique est l’une des causes de l’insalubrité en Mairie de Bujumbura. Dans certains coins, des odeurs nauséabondes se font sentir suite à des personnes qui se soulagent n’importe où. Les habitants de la mairie demandent la construction de toilettes publiques et la réhabilitation de celles qui existent déjà.

La salubrité laisse à désirer dans différentes rues et caniveaux de la zone Nyakabiga commune Mukaza en mairie de Bujumbura. Des mouches pullulent partout. A cela s’ajoutent des immondices des  restaurants.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 186 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha