Une nouvelle pénurie de carburant est signalée dans la ville de Gitega. Conséquence directe : les tickets de transport en commun sont en hausse. Au marché noir, le prix du carburant est aussi très élevé.
Dans la commune Rusaka à Mwaro, une mésentente a surgi entre les commerçants des boissons Brarudi et l’administration communale. Les détaillants des boissons de la Brarudi disent qu’ils s’approvisionnent auprès des grossistes à des prix exorbitants, alors que l’administration leur impose des prix bas à ne pas dépasser. Les commerçants demandent plutôt aux autorités communales de bien surveiller les prix de vente aux dépôts.
A Ruyigi, les habitants du chef-lieu de cette Province de l’Est se réjouissent de la baisse du prix pour certaines denrées alimentaires de première nécessité en fin de semaine dernière. Néanmoins, ils craignent que cette baisse ne soit momentanée.
La Banque de la République du Burundi a exigé dans une correspondance du 24 Janvier 2017 que les recettes issues de l’exportation du café, du thé et des minerais soient transférées chez elle. 
Les billets de 100 francs et les pièces de monnaie de 50 francs burundais sont insuffisants au Burundi. Cela handicape le petit et moyen commerce. Les commerçants demandent aux responsables de frapper ces monnaies et de mettre en circulation d’autres billets et pièces.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 269 invités et aucun membre en ligne