Toutes les activités commerciales au camp des réfugiés Burundais de Nduta en Tanzanie ont été suspendues depuis l'après-midi de ce jeudi 18 août 2016. La mesure suspendant ces activités a été prise par le chef du camp de Nduta ainsi que la police tanzanienne. Cette décision ainsi que d'autres prises par les autorités ont été consécutives à la détérioration de la situation sécuritaire dans le camp et ses environs.  

Depuis la mise en exécution de la mesure du gouvernement qui consiste essentiellement à ne pas exporter les produits alimentaires vers le Rwanda, toutes les activités commerciales sur les frontières de Ruhwa et Ruhororo, respectivement dans les communes de Rugombo et Mabayi vont à pas de tortue.

Une pénurie d’essence s’observe dans la province Gitega depuis le week-end dernier. Conséquence : les consommateurs tentent de s’approvisionner au marché noir où le litre d'essence coûte environ 6.000 francs. Une somme trois fois supérieure au prix officiel de 2.000 francs. Cette pénurie commence à frapper la capitale Bujumbura depuis ce lundi.

Toutes les stations de carburant localisées dans la ville de Kirundo sont à sec depuis près de deux mois. « Cette situation a occasionné la fermeture de ces stations jusqu’à l’heure actuelle », font savoir les conducteurs de motos et voitures en général qui ne savent pas actuellement à quel saint se vouer.

La police nationale a fermé une quinzaine de bureaux de change tôt ce lundi matin à Bujumbura.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 193 invités et aucun membre en ligne