Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Une nouvelle pénurie de carburant est signalée dans la ville de Gitega. Conséquence directe : les tickets de transport en commun sont en hausse. Au marché noir, le prix du carburant est aussi très élevé.

A Ruyigi, les habitants du chef-lieu de cette Province de l’Est se réjouissent de la baisse du prix pour certaines denrées alimentaires de première nécessité en fin de semaine dernière. Néanmoins, ils craignent que cette baisse ne soit momentanée.
La Banque de la République du Burundi a exigé dans une correspondance du 24 Janvier 2017 que les recettes issues de l’exportation du café, du thé et des minerais soient transférées chez elle. 
Les billets de 100 francs et les pièces de monnaie de 50 francs burundais sont insuffisants au Burundi. Cela handicape le petit et moyen commerce. Les commerçants demandent aux responsables de frapper ces monnaies et de mettre en circulation d’autres billets et pièces.
Le sucre est de plus en plus une denrée rare dans plusieurs localités du pays. Dans la province Ruyigi à l’Est, ce produit se vend à un prix jugé exorbitant. Le sucre se vend par ailleurs en cachette, et la population se plaint de l'inertie de l'administration.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 187 invités et aucun membre en ligne