Plusieurs bureaux de change qui avaient été fermés par la police ont été rouverts en début de cette semaine. Toutefois, la condition était la signature d'un acte dengagement où les propriétaires acceptent de se soumettre aux taux de change fixés par la Banque centrale. Cette réouverture ne concerne cependant pas tous les bureaux de change, certains n'ayant pas été autorisés à ouvrir. Les agents des bureaux de change ouverts cette semaine affirment travailler sous menace constante des agents de lEtat.  
Les réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie se réjouissent de la levée de la mesure leur interdisant d'exercer le commerce à l'intérieur de leur camp. La levée de cette mesure a été décidée au cours d'une réunion des représentants des réfugiés et le chef du camp qui est ressortissant tanzanien.
Les billets et pièces de petites coupures sont devenus extrêmement rares dans la ville de Bujumbura. C’est essentiellement le billet de 100 francs et la pièce de 50 francs. Cela se ressent surtout chez les transporteurs en commun. Ces derniers expliquent qu’ils doivent payer un surplus lorsqu’ils vont changer leur monnaie en petite coupure, ce qui engendre des pertes pour eux.
Depuis un certain temps, la population de la commune Nyanza-Lac dans la province Makamba au sud du pays n’exporte plus les produits vivriers vers la Tanzanie. Il s’agit d’une décision de l’autorité burundaise, laquelle décision interdit toute exportation de tels produits vers la Tanzanie. 
Dans la province Karuzi, les prix des denrées alimentaires ont considérablement augmenté. La population de cette province dit qu’elle ne voit pas comment y faire face alors que certains produits ont même doublé de prix. 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 169 invités et aucun membre en ligne