Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’Agence de Promotion des Investissements « API » devrait accompagner les investisseurs jusqu’à la création effective de leur entreprise. Selon une étude sur l’analyse du travail de l’API qui a été commandité par l’ONG locale PARCEM, l’API ne se limite qu’à l’octroi des statuts. Pour l’expert Charles Nihangaza, l’API devrait aider ces investisseurs à surmonter les obstacles qu’ils rencontrent au niveau d’autres instances et ainsi le Burundi pourra en tirer profit.

A côté de cela, l’expert Nihangaza cite parmi les obstacles à l’investissement au Burundi, la sécurité qui n’est pas garantie ainsi qu’un manque de lois qui protègent les investisseurs. L’objectif de cette étude commanditée par PARCEM est de faire un clin d’œil à l’API et au gouvernement en général pour améliorer le secteur des investissements.

La police a dispersé ce lundi toutes les personnes qui effectuaient des tâches journalières dans les pépinières de stevia

« Si le rythme de croissance de l’économie du Burundi reste tel qu’il est aujourd’hui en 2015, le pays sera un des plus

Le préavis de grève des travailleurs de la Regideso prévue le 07 novembre n’est plus d’actualité. C’est du moins l’avis de Libérat Mfumukeko. Dans

Grogne des anciens employés de la Société de Gestion du Marché Central de Bujumbura « SOGEMAC ». Ils s’insurgent contre la décision du tribunal de commerce de vouloir vider seul les comptes bancaires de la SOGEMAC pour payer un seul créancier au détriment du personnel et ce en violation du code du travail. Aussi, le président de la Cour d’appel de Bujumbura aurait refusé de donner suite à leur requête d’opposition à ce paiement.

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 126 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha