Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Gouvernement burundais adopte une politique d’austérité pour cette année 2016 au vu de son budget. Mais cette diminution des dépenses de plus de 300 milliards de francs comparé à l’année précédente est beaucoup plus liée à la crise politico-sécuritaire qui prévaut qu’à la volonté réelle du Gouvernement Nkurunziza de diminuer ses dépenses. Un constat amer cependant : les ministères sociaux et économiques sont les plus frappés par cette coupe drastique du budget que les ministères gérant la police et l’armée considérés comme les organes de répression de quiconque s’oppose au troisième mandat du Président Nkurunziza.

Cette fin d’année 2015 marquée par les fêtes de fin d’année vire à la morosité pour les vendeurs de différents articles. Pour noël, ce sont les vendeurs de sapins qui ont été les premiers à être touchés par la mévente. La cause étant la crise qui secoue le pays depuis plusieurs mois.

Les propriétaires des bars dans la ville de Bujumbura disent qu’ils travaillent à perte depuis quelques mois. Selon eux, ils n’arrivent plus à avoir de clients mais continuent malgré tout à payer les taxes, les loyers des locaux du bar ainsi que le salaire de leurs employés.

Le service de recouvrement en commune Ngozi demande à ses contribuables de s’acquitter de leurs impôts sur revenus locatifs et fonciers. Le responsable de ce service à Ngozi fait savoir que le paiement de ces deux types d’impôts par les fonctionnaires de Ngozi est moins appréciable par rapport aux commerçants.

Le Burundi vient en tête de listes des pays ayant le plus faible produit intérieur brut pour l’année 2015. Les analystes économistes craignent le pire dans les jours à venir avec une crise sociopolitique qui vient de secouer de pleins fouets l’économie burundaise.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 214 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha