Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La ville de Gitega connait sa deuxième pénurie de carburant en moins d’un mois

vendredi, 26 octobre 2018 10:29
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pénurie du carburant fait de nouveau parler d'elle à Gitega. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les exploitants du marché noir profitent de cette pénurie en vendant le carburant à des prix exorbitants. Les passagers et propriétaires de véhicules, eux, craignent une probable hausse du prix du carburant.

La pénurie du carburant s’est manifestée depuis mardi dernier. Depuis lors, les vendeurs du carburant au marché parallèle ont commencé à spéculer. Un litre d’essence coûte entre 4.000 et 6.500 franc tandis qu’à la pompe, il coûte 2.380 franc. Un litre de gasoil coûte 3.000 franc tandis qu’il coûte 2.380 francs à la pompe.

 

Les six stations-service de la ville de Gitega n’ont ni essence ni gasoil. Les propriétaires de véhicules et de motos demandent que le carburant soit disponibilisé tandis que les passagers craignent la hausse du prix du ticket de transport si la pénurie perdure.

 

Il y a deux semaines, la même pénurie s’est manifestée dans la ville de Gitega et des files indiennes de véhicules s’observaient à toutes les stations-services de la place.

 

Les habitants de Gitega demandent au gouvernement de disponibiliser le carburant avant que les conséquences de cette pénurie ne commencent à se manifester.

Lu 257 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 318 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha