Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Baisse des prix des produits de première nécessité

lundi, 24 septembre 2018 09:16
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la Mairie de Bujumbura se réjouit de la diminution des prix de certaines denrées alimentaires. Toutefois, elle demande à l’Etat de contribuer pour que les prix d’autres denrées baissent également.

L’exemple des denrées qui ont connu la baisse de leurs prix sont entre autre le haricot dont le prix est passé de 1.500 franc à 1.000 franc, le riz importé de Zambie, lui, est passé de 1.800 à 1.500 franc, le kilogramme d’oignon rouge est passé de 1.800 à 1.100 franc, le kilogramme d’oignon blanc est passé de 1.000 à 500 franc tandis que le kilogramme de farine de manioc est passé de 1.600 à 1.100 franc.

 

Cette baisse des prix des produits de première nécessité a permis à certains ménages de faire des économies pour acheter du matériel scolaire pour la rentrée scolaire, comme en témoigne un des habitants de la ville de Bujumbura. « Ça nous a permis d’avoir le matériel scolaire. Nous avons fait des économies pour acheter les cahiers et les uniformes ».

 

A côté de ces produits dont le prix a été revu à la baisse existent d’autres dont le prix reste élevé. C’est le cas du sucre et de l’huile de palme. Ainsi, la population urbaine demande au gouvernement de tout faire pour que le prix de ces produits soit également baissé. Pour y parvenir, elle propose que les taxes soient revues à la baisse.

Lu 261 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 224 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha