Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Manque à gagner pour les commerçants suite à la fermeture des marchés

jeudi, 02 août 2018 10:03
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certains marchés n'ont pas encore ouvert leurs portes. Pourtant, la commission chargée de les rénover s'était donnée jusqu'à la fin du mois de Juillet. Les commerçants qui exerçaient dans ces marchés déplorent ce retard et affirment encaisser de grandes pertes.

Le marché de Jabe situé en commune Mukaza devrait rouvrir avec le mois de Juillet, mais plusieurs stands n'ont pas de portes, d'autres manquent de toiture.

 

Les anciens occupants du marché de kinama, au nord de la ville de Bujumbura, ne comprennent pas pourquoi les travaux ne prennent pas fin alors qu'ils ont déjà payé toutes les contributions exigées.

 

Le 18 Juin dernier, Ramadhan NKURIKIYE, président de la commission chargée de rénover les marchés, avait déclaré que les marchés seront rouverts au mois de Juillet. Il s'agissait des marchés de Musaga, Ruziba, Jabe et Kinama. Mais jusqu’à date, seul celui de Musaga a déjà rouvert.

 

Les commerçants se disent désespérés suite à ces rendez-vous non respectés. Ils disent encaisser de grandes pertes. Pour cause, ils s’étaient approvisionnés dès l’annonce de la réouverture de ces marchés. Mais faute d'écoulement de leurs produits, aucun bénéfice n'est enregistré.

 

Les commerçants demandent la réouverture des marchés au plus tôt. Les travaux de rénovation avaient débuté au mois de Mars 2016. A l’époque, la Mairie de Bujumbura avait déclaré que les travaux dureront entre 4 mois et une année.

Lu 565 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

12 décembre 2018

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 374 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha