Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Une cinquantaine de commerçants du marché de Kinindo crient à l’injustice

jeudi, 12 juillet 2018 10:21
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Plaintes et colère caractérisent les commerçants du marché de Kinindo qui n’ont pas encore reçus des stands de vente. Les responsables du marché accusent la société chargée de rénover le marché d’en être responsable et promettent à ces commerçants que leur cas sera d’ici peu réglé.

Une semaine après la réouverture du marché de Kinindo, les commerçants affirment qu’ils ne travaillent pas comme ils le souhaitent. Après un tour dans ce marché, le constat est que plusieurs stands sont toujours fermés, d’autres sont encore en transformation.

 

Des informations recueillies sur place disent qu’au moins 50 commerçants n’ont pas encore de stands. D’après les responsables, la société qui devait réhabiliter les espaces de vente n’a pas honoré ses engagements, raison pour laquelle certains stands sont encore en cours de réhabilitation.

 

Cette société a dû restituer l’argent contribué aux 50 commerçants pour qu’ils rénovent eux-mêmes leurs stands. Cependant, ces commerçants n’apprécient pas cela parce qu’ils disent qu’ils se retrouvent en train d’utiliser plus de moyens qu’ils n’avaient prévu. Un stand d’1m50 nécessite entre 800.000 et 850.000 franc burundais.

 

Sur 1.200 stands prévus au marché de Kinindo, très peu sont fonctionnels. Il avait été fermé en Mars 2016 comme certains autres marchés de la mairie de Bujumbura pour réhabilitation.    

Lu 180 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 310 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha