Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Essence : une pénurie qui fâche

lundi, 12 mars 2018 17:46
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pénurie de l’essence s’observe encore une fois dans la province de Ngozi. Ce type de carburant se fait rare, ce qui pousse les gens à s’approvisionner au marché noir à un prix exorbitant. En conséquence, le prix du ticket de transport augmente.

Cette pénurie a commencé à se manifester ce jeudi 8 Mars. L’essence est disponible à compte-gouttes sur les seules stations-services de chez Kalfani et celle située sur la route de Mivo. Des files d’attentes s’observent à ces stations- services et des fois certains conducteurs rentrent bredouille.

 

Selon des propriétaires de véhicules, il s’observe à ces stations des gens qui font la publicité de l’essence vendu au marché noir pour une somme variant entre 3.000 et 4.000 francs burundais le litre.

 

Depuis cette pénurie, le ticket de transport à destination de Kayanza, Kirundo et Muyinga a augmenté de 500 francs burundais.

 

Pour le moment, ce sont des lamentations au sein de la population de Ngozi. Elle craint que des policiers du commissariat de Ngozi collaborent dans la vente de l’essence au marché parallèle. Elle demande au gouvernement de remédier à cette pénurie de l’essence qui aggrave la pauvreté qui la talonne.

Lu 660 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha