Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Inexorablement le Burundi chute dans le classement du Doing Business

vendredi, 03 novembre 2017 07:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Gabriel Rufyiri, président de l'Olucome Gabriel Rufyiri, président de l'Olucome

Le Burundi vient de perdre sept places dans le classement de la Banque Mondiale. Le rapport de Doing Business 2018 classe le Burundi à la 164ème place sur 190 pays du monde. En 2017, il occupait la 157ème place. L’Olucome, Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques explique cette régression est due au dysfonctionnement des affaires économiques au Burundi.

 

Selon Gabriel RUFYIRI, président de l’OLUCOME, le Burundi n’a pas respecté certains critères pris en compte dans le classement.

 

Le président de l’Olucome évoque au passage le manquement du Burundi à un accès équitable aux marchés public et un fonctionnement juste de la justice burundaise.

 

Cependant, la Banque Mondiale met un accent particulier sur des critères qui attirent les investisseurs étrangers dans le business. Il s’agit de

 

‘’La création d’entreprise, l’obtention d’un permis de construire, l’obtention d’un prêt bancaire, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement colossal des taxes et impôts, l’absence d’un commerce transfrontalier, le retard dans l’exécution des contrats, le règlement d’insolvabilité et le transfert des propriétés’’, dit Gabriel Rufyiri, président  de l’Olucome.    

Lu 228 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 181 invités et aucun membre en ligne