Le prix du charbon en hausse à Bujumbura

lundi, 27 mars 2017 06:36
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une pénurie de charbon se fait sentir dans certains quartiers de la ville de Bujumbura. Elle est consécutive aux contrôles plus stricts dans le transport des sacs de charbon par les camions. Pour des mesures de sécurité, le nombre de sacs transporté a été diminué, occasionnant la hausse du prix du charbon à l’arrivée dans la capitale

 

Les transporteurs de charbon qui s’approvisionnent à l’intérieur du pays en passant par la RN1 et la RN7 affirment que cette pénurie du charbon a commencé après la mise en application de nouvelles mesures de la police de roulage. Cette mesure vise à renforcer la sécurité routière, en empêchant les camionneurs de dépasser la capacité de stockage de leurs véhicules en termes d’espace.

 

Dans les lieux de dépôt et de vente du charbon à Bujumbura, cette mesure a eu ses effets. Ainsi à Musaga, à la périphérie sud de la capitale, les revendeurs de sacs de charbon qui habituellement avaient en moyenne 50 sacs de charbon, n’ont plus qu’une dizaine de sacs voire moins.

 

Certains transporteurs de charbon qui approvisionnent Bujumbura affirment qu’ils ont abandonné ce commerce, car ils travaillent à perte. « Quand on parvient à acheminer le charbon, on est obligé de vendre le sac à 25.000 francs aujourd’hui alors qu’avant on le vendait à 16.000 francs », nous explique l’un d’eux.

 

Selon les mêmes sources, le prix du charbon est en hausse parce qu’ils paient de l’argent en cours du chemin. Outre les taxes habituelles, ils doivent aussi verser des pots-de-vin aux agents de police ainsi qu’aux imbonerakure du parti au pouvoir qui ont érigé des barrières.

 

Certains consommateurs à Bujumbura se disent inquiets de cette hausse du prix du charbon, et s’interrogent sur leur survie avec la hausse du coût de la vie.

Lu 243 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne