Kabonga : Les prix des denrées en hausse alors que les pluies s’annoncent mal

mercredi, 21 décembre 2016 13:46
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La population de la zone Kabonga en commune Nyanza-lac de la province Makamba s’inquiète fort de l’allure de la flambée des prix qui s’observe ces derniers mois. Cette population indique aussi que le retard des pluies contribue à accentuer la pauvreté des ménages.
 
Dans cette zone Kabonga, commune Nyanza lac à Makamba, un kilogramme de manioc qui récemment coutait 600 francs s’achète aujourd’hui à 1500 francs. Aussi, un kilogramme de farine de manioc s’achète entre 1300 et 1400 francs, alors que dans les deux mois antérieurs la même farine s’achetait entre 600 et 700 francs. 
 
Cette hausse des prix des produits vivriers concerne également la farine de : un kilogramme de maïs qui s’achetait entre 900 et 1000 francs, s’achète aujourd’hui à 2500 francs ; tandis qu’un kilogramme de riz s’achète entre 2000 et 2200 francs alors que ces derniers jours, il s’achetait entre 1600 et 1700 francs. Il en est de même pour l’arachide qui est passé de 2000 francs à 4000, voire 4500 francs le kilogramme.
 
La population de la zone Kabonga s’inquiète de cette flambée des produits de première nécessité. « Chez nous, la famine s’observe déjà dans les ménages car il y a deux mois, de nombreux camions sont venus ici pour acheter du manioc. Les habitants s’inquiètent pour leur avenir », indique une source à Kibonga.
 
Le déficit des pluies observé dans cette localité est aussi à l’origine des hausses des prix. « Il y a une carence des pluies, mais ici à Kabonga la pluie tombe depuis deux semaines.
 
Maintenant, les uns sèment et d’autres labourent leurs champs et sèment en même temps. Si la pluie cesse, la famine fera rage », s’inquiète un habitant.
Lu 417 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne