Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le risque de payer doublement les taxes constitue toujours un obstacle pour les hommes d’affaires de l’EAC à cause des hésitations des gouvernements du Burundi et de la Tanzanie. Ces deux pays n’ont pas ratifié la convention fiscale à la date limite fixée le 18 Juillet dernier.

La Corruption pratiquée par certains employés  de la REGIDESO risque de plonger cette dernière en faillite. Ces employés  facilitent souvent les clients qui n’ont pas encore payé la facture de l’eau pour être autorisés à acheter de l’électricité.

Certains marchés n'ont pas encore ouvert leurs portes. Pourtant, la commission chargée de les rénover s'était donnée jusqu'à la fin du mois de Juillet. Les commerçants qui exerçaient dans ces marchés déplorent ce retard et affirment encaisser de grandes pertes.

Cette pénurie de carburant s’observe depuis quelques jours. Seule la station située tout près du marché communément appelé chez Sion dans la zone Ngagara dispose encore de ce genre de carburant. Comme conséquence, des files indiennes des passagers s’observent au niveau des parkings surtout après les heures de services.

Plaintes et colère caractérisent les commerçants du marché de Kinindo qui n’ont pas encore reçus des stands de vente. Les responsables du marché accusent la société chargée de rénover le marché d’en être responsable et promettent à ces commerçants que leur cas sera d’ici peu réglé.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 436 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha