Le service national des renseignements est un lieu craint depuis plusieurs mois, avec le début de la crise liée au 3ème mandat. Des personnes y sont régulièrement incarcérées et torturées. C’est le cas du sous-Lieutenant Aristide Mbonabuca appréhendé lundi 22 Février 2016  à l’entrée de l’Institut Supérieur des Cadres Militaires, ISCAM. Il a été directement conduit aux cachots du SNR en Zone Rohero et subirait des tortures selon sa famille.
Selon des habitants du quartier 6 de Ngagara, des hurlements et des pleurs se font entendre dans les enceintes de la REGIDESO-Kigobe, et cela depuis plus d’une semaine. Au premier jour, les habitants de cette localité imaginaient qu’il s’agissait d’une victime d’un accident de roulage, ce qui s’avèrera faux par après. 
Le pouvoir de Bujumbura aurait planifié d’assassiner le fils de Pierre Claver Mbonimpa, un officier de l’armée burundaise. Ce lundi matin, la police a débarqué au domicile de pierre claver Mbonimpa, président de l’APRODH ainsi que chez son fils officier militaire pour une fouille-perquisition. Pierre Claver Mbonimpa dénonce une provocation du Président Nkurunziza car ses services ont déjà tué deux membres de sa famille et d’autres ont fuit le pays. 
Les assassinats, enlèvements et tortures ne cessent d’être dénombrés depuis le début de la crise au Burundi. Selon le 10ème rapport de SOS-torture Burundi, les attaques à la grenade sont devenues un nouveau moyen de s’en prendre à de paisibles citoyens. Le coordinateur de la campagne Sos-Torture Burundi dénonce la répression consécutive à ces attaques où forces de sécurité volent, torturent et arrêtent arbitrairement des gens dans les quartiers.  

La prison de Bubanza en carrence de nourriture

vendredi, 12 février 2016 11:36

Les prisonniers détenus à  Bubanza sont menacés par la faim. Ils viennent de passer plus de deux semaines avec des haricots comme seule nourriture. Les prisonniers ayant des maladies incurables et les femmes prisonnières qui allaitent sont les plus menacées par la faim. A l’origine, c’est la décision des fournisseurs de cesser leur approvisionnement suite aux factures impayées.

Depuis deux mois, une répression contre les supposés opposants au troisième mandat du Président Nkurunziza s’est accélérée dans les provinces de Ngozi et Kayanza. Quatre personnes ont été exécutées et une trentaine incarcérées dans différents cachots de la province Ngozi rien que pour le weekend dernier. Dans chacune de ces opérations, des jeunes ‘’Imbonerakure’’ affiliés au parti au pouvoir sont très actifs pour désigner les personnes à arrêter et les passer à tabac.
Des experts en droits de l’homme envoyés par l’ONU devaient entamer des enquêtes au Burundi à partir du 25 janvier 2016 sur les allégations de graves violations des droits de l’homme. Mais le gouvernement n’a pas encore donné suite à leurs demandes de visas. L’Office du Haut-Commissariat aux droits de l’homme déplore ce retard et demande au gouvernement de débloquer la situation. 
 

La Tanzanie mène depuis le début de l’année 2016 une chasse contre les sans-papiers sur son sol. Les burundais sont parmi les personnes visées car irréguliers et sans papiers les autorisant de travailler dans le pays de John Pombe Magufuli.

Dans une déclaration vendredi 15 janvier 2016, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU a mis en garde contre l’existence de nouvelles tendances qui émergent au Burundi comme les violences sexuelles commises par les membres des services de sécurité, les tortures ainsi que les disparitions forcées. Zeid Ra’ad Al Hussein évoque aussi l’existence de neuf charniers où se trouveraient les victimes des massacres du 11 décembre dernier.

SOS-Torture Burundi, une organisation qui regroupe les défenseurs des droits de l’homme burundais, est née pour dénoncer les violations commises par le pouvoir de Bujumbura à l’endroit des personnes opposées ou non au troisième mandat du Président Pierre Nkurunziza. L’objectif étant de mettre un terme aux exactions commises en mettant à jour leurs auteurs.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 232 invités et aucun membre en ligne