Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quatre enseignants du Lycée communal Ndava en commune Ryansoro de la province Gitega sont incarcérés au cachot de cette commune depuis le 28 Juin 2018. Ils sont accusés d’avoir insulté l’administrateur de Ryansoro. Mais en réalité, ils seraient plutôt poursuivis pour avoir dénoncé certains cas de détournements faits par le Directeur de cette école qui bénéficie du soutien de l’administrateur de cette commune.

Une femme de la colline de Ciri est détenue au cachot de la commune Kiremba en province NGOZI depuis une dizaine de jours. Elle est accusée d’avoir insulté le Président de la République. Les habitants de cette colline, eux, parlent d’un montage car cette femme est membre de la coalition Amizero y’Abarundi.

Un militaire est incarcéré depuis trois jours au cachot de la police judiciaire à Ngozi. Il a été arrêté en commune Matongo de la province Kayanza. Les informations en provenance de cette Province indiquent que ce militaire serait incarcéré à la place de son épouse recherchée par la justice.  

La population de la province de Gitega dénonce les actes d’intimidations et de traitements inhumains qui lui sont infligés par des Imbonerakure du CNDD-FDD. C’est au moment où dans la nuit du dimanche dernier, un habitant du quartier Nyamugari de la ville de Gitega a été tabassé par des Imbonerakure qui faisaient des rondes nocturnes.

Enlèvement ce mercredi 13 juin 2018 de deux membres du parti FNL de la coalition Amizero y’Abarundi dans la commune de Gihanga en province Bubanza par les agents qui seraient du Service National des Renseignements. Fusillés par leurs ravisseurs avant d’être embarqués vers une destination inconnue, la population de cette localité craint pour la sécurité de ces membres du parti FNL.

Nestor NAHIMANA alias Kiwi, issu des anciennes Forces armées burundaises a été enlevé à Rukeco de la commune Busiga de la province Ngozi depuis ce dimanche 3 juin. Sa famille craint qu’il n’ait été enlevé par les services secrets burundais et demande sa libération.

Cinq détenus de la prison centrale de Mpimba viennent de passer quatre jours dans les cellules de correction. Ils ont été arrêtés au sortir de la célébration du Saint Sacrement à l’intérieur de la prison. Ils sont malmenés par d’autres prisonniers chargés de la sécurité.

Un homme du nom de Thaddée NDUWIMANA est porté disparu depuis ce jeudi 31 Mai. Ceux qui l'ont vu la dernière fois disent qu'il a été arrêté par les agents du SNR en commune Ngozi, province Ngozi.

Grognes des étudiants de l'Université du Burundi, campus Mutanga. Ces derniers accusent leurs camarades de la jeunesse Imbonerakure du parti CNDD-FDD, de les malmener les soirs. Celui qui est attrapé par ces Imbonerakure est tabassé et ses biens volés.

Le chef de quartier Kiyange zone Buterere en commune urbaine de Ntahangwa, est sans trace depuis samedi dernier. Samuel NDIKUMANA a été vu la dernière fois entre les mains des agents du Service National de Renseignements mais aujourd'hui, ni sa famille ni la population, personne ne sait où il est.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

19 février 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 414 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha