Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Accusé d’engrosser son élève, il preste toujours...

mercredi, 02 janvier 2019 07:04
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les parents des élèves de l’Ecole Fondamentale Mwura de la commune Vyanda s’inquiètent pour l’avenir de leurs enfants. Sur cet établissement situé dans la province Bururi, un enseignant accusé d’engrosser son élève a repris son travail après une semaine de détention.

Après avoir passé une semaine dans les cachots de la police à Bururi, l’enseignant Fidèle Niyonsenga s’est présenté à l’Ecole Fondamentale de Mwura pour évaluer ses élèves le 11 décembre dernier. Des sources à Vyanda, l’enseignant avait été incarcéré après avoir engrossé son élève de 9ème année. L’élève qui a passé 2 semaines chez son enseignant par la suite.

 

Certains parents des élèves à l’école fondamentale Mwura s’inquiètent. Ils appellent au respect et à l’application de la loi et que l’enseignant soit sanctionné. ‘’ Il peut récidiver et faire subir la même chose aux élèves, à nos enfants. Nous demandons alors aux autorités habilitées de prendre les choses en main et de ne pas protéger les personnes de ce genre qui sont en train de détruire notre jeunesse !’’   

 

Ceux qui sont accusés de protéger l’enseignant c’est le Directeur Communal de l’Enseignement Jean-Bosco Niyonkuru et un certain Alexis président du parti Cndd-Fdd dans cette commune de Vyanda. Des sources sur place, les deux autorités auraient libéré l’enseignant pour ensuite le réintégrer de force à l’établissement d’origine.

 

Pour le moment, l’enfant de 17 ans est enceinte de 6 mois et a dû interrompre ses études au moment où ses anciens camarades de classe se préparent pour démarrer le second trimestre ce 03 janvier 2019.

Lu 688 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 255 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha