Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Refoulés de la RDC, une trentaine de détenus seraient maltraités à la prison de Mpimba

mercredi, 26 décembre 2018 10:49
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’état de santé de certains des 32 détenus de la prison centrale de Mpimba, remis  par la RDC, serait critique. Une semaine après leur arrivée dans cette maison carcérale, certains sont malades suite à la mauvaise nutrition. A Mpimba, l’on alerte sur leur cas et l’on demande aux défenseurs des droits de l’homme d’intervenir en leur faveur.

Ces 32 personnes ont été arrêtées en République Démocratique du Congo puis ont remises aux autorités burundaises avant d’être acheminées à la prison centrale de Mpimba le 19 de ce mois de décembre. 6 autres étaient gardées en détention à la documentation. D’après les sources de la RPA, l’interrogatoire visait à leur faire avouer un quelconque enrôlement dans des mouvements armés. Les 6 personnes ont rejoint les autres dans la maison carcérale de Mpimba deux jours après leur séjour au cachot du Service National des Renseignements.

 

Nos sources à Mpimba affirment que les 38 détenus sont dans des conditions inhumaines vu qu’ils ne sont pas nourris comme les autres prisonniers. Ils ne mangent que des biscuits leur distribué chaque matin par le comité international de la Croix-Rouge. Certains parmi eux souffrent de tuberculose, mais aussi d’une maladie de la peau appelée la gale.

 

Les informations en provenance de la RDC disent que ces personnes ont été arrêtées pour séjour irrégulier dans ce pays. Elles exerçaient différents métiers comme cultivateurs, gardiens de vaches et domestiques. Elles ont passé 6 mois de détention dans un des cachots de la documentation à Uvira.

Lu 877 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 229 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha