Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Une fillette de 9 ans brûlée par son père pour une histoire de nourriture

jeudi, 25 octobre 2018 11:55
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une enfant a été brûlée par son père pour avoir brûlé la marmite qu’elle était censée surveiller. Cela s’est passé sur la sous-colline Rugoti de la commune Rusaka. Pour le moment, la fillette reçoit des soins au centre de santé de Rusaka. Quant à son père, il s’est volatilisé. Mais la police dit être déjà à sa recherche.

La fille en question s’appelle Kercy Igiraneza. Elle est en troisième année primaire et âgée de neuf ans. Selon notre source à Rugoti, cette fillette a été brûlée par son père en guise de punition. « Au fait, les parents de Kercy lui ont confié la tâche de surveiller la marmite de haricots qui était sur le feu. Mais malheureusement, le haricot a brûlé. Comme punition, ses parents ont plongé sa main dans une eau bouillante. Ils lui disaient qu’elle devait subir le même sort que le haricot. »

 

Après avoir commis ce forfait, les parents ont alors caché leur enfant. Mais, comme le voisinage avait remarqué que l’enfant ne fréquentait plus l’école, ils sont allés à ses nouvelles. Choqués par la gravité des blessures de la jeune fille, ils ont alerté l’administration. Ensemble, ils ont alors décidé de l’emmener à l’hôpital, et ce malgré que les parents s’y soient opposés. « Sa mère n’a pas du tout apprécié que les voisins emmènent sa fille à l’hôpital car elle ne voulait pas que ce crime soit divulgué. La blessure commençait déjà à s’infecter. C’est vraiment horrible. En tant que parents, nous ne comprenons pas comment un parent peut en arriver à ce stade. Cela va beaucoup affecter l’enfant. Et on s’étonne de voir que certains enfants détestent leurs parents. De telles blessures ne s’effacent pas facilement. »

 

Sylvère Nimubona et Julienne Habonimana, sont les parents coupables de cette abomination. Après avoir posé cet acte, le père de Kercy Igiraneza est descendu sur Bujumbura. Côté police, ils disent être à la recherche de ce père de famille. Les habitants de la commune Rusaka demandent avec insistance à l’administration, la police et à la justice de ne pas laisser impuni un tel crime. Ils demandent également à ce que la mère de la fillette soit aussi poursuivie pour non-assistance à personne en danger.

Lu 234 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 377 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha