Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les rondes nocturnes devenues une obligation à Nyamitanga

mercredi, 24 octobre 2018 09:54
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après l'attaque des hommes armés sur la colline Nyamitanga, les habitants de la commune Buganda ont été sommés à effectuer des rondes nocturnes. Une mesure administrative décriée par la population, surtout qu’elle passe toutes les nuits dehors au moment où la sécurité devrait être assurée par les instances habilitées.

Ces rondes nocturnes ont été amorcées samedi de la semaine dernière au lendemain d’une attaque perpétrée par des hommes armés sur la colline Nyamitanga de la commune Buganda. Selon une source sur place, le soir, tout le monde est sommé de fermer les portes de sa maison. Les hommes eux, sont appelés à monter la garde toute la nuit. « Les chefs de quartiers passent d’une maison à une autre et nous forcent à faire des rondes nocturnes. Ils nous ont signifié que l'ordre émanait des autorités hiérarchiques. » S’indigne un habitant de la localité.

 

A côté des citoyens ordinaires, ces rondes nocturnes sont également opérées par les Imbonerakure, les policiers et les militaires. Les habitants de Buganda trouvent cependant que cette tâche revient aux Forces de l'ordre. « Beaucoup de gens se lamentent de passer toute la nuit dehors. Nous nous munissons seulement de bâtons et de machettes. Nous avons tellement peur puisque ces outils ne sont pas adéquats pour l'auto-défense. Les Imbonerakure, les policiers et les militaires effectuent aussi des patrouilles durant toute la nuit. Et comme il ne reste que les femmes et les enfants à la maison, nous sommes inquiets et nous craignons qu’il n’y ait des cas de vol. »

 

Emmanuel Bigirimana, administrateur de la commune Buganda, ne nie pas les faits. Il indique que les rondes nocturnes s’inscrivent dans les activités de routine. « S’ils veillent, c’est aussi pour leur sécurité surtout que les voleurs et autres malfaiteurs pullulent dans la région. Les citoyens effectuent des rondes nocturnes en collaboration avec les agents de l'ordre dans le but de maintenir la sécurité au quotidien. Ici chez nous à Buganda, ces derniers jours on a connu des cas de vol à main armée opérés par des gens en provenance de la RDC. »

Lu 254 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 244 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha