Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’état de santé de deux membres du FNL battus à mort par les Imbonerakure de Kiremba ne cesse de se détériorer

mardi, 18 septembre 2018 19:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Détérioration de l’état de santé de deux militants du FNL de la coalition Amizero y’Abarundi alités à l’hôpital de Kiremba après leur passage à tabac par des Imbonerakure. L’un d’entre eux a été transféré ce lundi vers un des hôpitaux de la capitale Bujumbura mais son compagnon reste dans un état critique à l’hôpital de Kiremba. Leurs familles demandent que les leurs aient tous accès aux soins de santé adéquats et que leur sécurité soit garantie.

Bosco Miburo, membre du parti FNL de la coalitoin Amizero y’Abarundi, a été transféré ce lundi de l’hôpital de Kiremba vers Bujumbura. Il a été transporté ce Lundi par un véhicule de l’hôpital Kiremba où il était allité depuis plus d’une semaine suite aux coups reçus des Imbonerakure. Son œil a été presque arraché. Aujourd’hui, sa famille craint pour sa sécurité. « Ils sont partis avec le prêtre qui est responsable de l’hôpital de Kiremba. Jusqu’aujourd’hui, je ne sais pas en quel état mon frère se trouve. On s’était convenu qu’ils allaient me faire signe une fois arrivés sur Bujumbura. Personne ne m’a contacté. »

 

Les habitants de Kiremba disent ne pas comprendre comment les Imbonerakure continuent à commettre de tels forfaits en toute impunité, au vu et au su des agents de l’ordre et des administratifs. « Ce n’est pas normale que ces Imbonerakure torturent les gens et qu’au lieu de les traduire en justice, les autorités administratives s’en portent garant et vont même jusqu’à prendre en charge les soins de santé des victimes. C’est du jamais vu. Tout ça montre que l’administration est complice de ces Imbonerakure. »

 

A part Bosco MIBURO, son frère du nom de Evariste MANIRAKIZA a également été tabassé par les mêmes Imbonerakure le 7 Septembre courant et est allité à l’hopital de Kiremba. Selon nos sources dans cette commune, sa santé se détériore au jour le jour faute de soins et de médicaments. Le crime reproché à ces 2 frères est d’avoir refusé d’adhérer au parti présidentiel, le CNDD-FDD. Pour le moment, Bosco MIBURO reçoit des soins à l’hôpital CMCK de Bujumbura.

Lu 181 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 209 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha