Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des Imbonerakure de Gashikanwa arbitrairement arrêtés

dimanche, 27 mai 2018 19:46
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quatre Imbonerakure de la commune Gashikanwa sont incarcérés au cachot de la police à Ngozi, depuis ce Lundi 21 Mai. Tous sont accusés d’avoir aidé des burundais réfugiés au Rwanda à avoir des cartes d’identité du Burundi. Leurs familles parlent de montage affirmant que les leurs seraient détenus pour des raisons politiques.

Parmi ces jeunes Imbonerakure emprisonnés figurent un certain Jean NDIKUMANA, agent de l’Etat- civil et Zaburon HABIMANA, agent du service foncier, tous de la commune Gashikanwa.

 

Tous les quatre jeunes Imbonerakure ont été arrêtés ce lundi par l’administrateur de la commune Gashikanwa accompagné par des policiers. Ils étaient accusés de confectionner des cartes d’identité pour des réfugiés burundais se trouvant actuellement au Rwanda.

 

Mais des sources concordantes à Gashikanwa indiquent qu’ils seraient plutôt poursuivis pour avoir enseigné clandestinement de voter ‘’NON’’ lors du dernier référendum constitutionnel. Une accusation que les parents et les voisins trouvent non fondée mais parlent plutôt d’un montage orchestré par leurs camarades du CNDD-FDD. D’où ils demandent leur libération.

Lu 515 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 163 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha