Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quand des élèves sèment la terreur et règnent en maitre à leur établissement

mercredi, 02 mai 2018 05:58
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les élèves Imbonerakure du lycée Musema de la province Kayanza sont reprochés de malmener leurs camarades sans être inquiétés par les autorités à cette école. Les habitants vivants tout près de ce lycée demandent que cette attitude soit stoppée pour éviter des troubles.

Ces élèves Imbonerakure ont battu certains de leurs camarades la semaine dernière. Cela s’est passé lorsque ces Imbonerakure collectaient par force l’argent pour la contribution aux élections.

 

« Je peux affirmer qu’il y a des élèves de la 1ère scientifique B qui ont été battus par ces élèves Imbonerakure. Les autres risquent de subir le même sort, puisque ces Imbonerakure sont en train d’exiger des contributions électorales. Chaque élève contribue selon ses moyens. Les uns donnent cent franc burundais, les autres deux cent franc burundais mais ils le font par contrainte. » Nous a confié un des élèves de ce lycée.

 

Ces Imbonerakure bénéficient des formations politiques depuis le début de cette année 2018, ce qui est à l’origine de leur mauvaise cohabitation avec les autres élèves.

 

« Ils ont eu des formations depuis le début de cette année. L’actuel directeur de l’internat est là depuis l’année dernière. Depuis son arrivée, ils emmènent des élèves dans des activités politiques chaque fois qu’il y a des sorties. A chaque sortie, ces Imbonerakure sont conduits au lycée KIGARAMA pour être informés sur l’idéologie du parti CNDD-FDD. Ils rentrent tard dans la nuit car bénéficiant d’une autorisation spéciale. » Fait savoir un encadreur dudit lycée.

 

Certains enseignants dénoncent l’attitude de ces élèves Imbonerakure, mais la direction de l’école elle, préfère regarder ailleurs.

 

« Les enseignants essaient de dénoncer ce comportement lors des réunions en indiquant qu’il y a des élèves qui subissent l’injustice, mais le directeur de l’internat ne prend pas une décision, puisqu’il est soutenu par la direction et le parti CNDD-FDD. » Témoigne un habitant des alentours.

Lu 271 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 291 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha