Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Deux enseignants du Lycée Musema passés à tabac par leurs élèves Imbonerakure

mardi, 01 mai 2018 05:21
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deux enseignants membres du parti FNL de la coalition Amizero y’Abarundi en commune Butaganzwa de la province Kayanza sont malmenés depuis deux semaines. L’un de ces enseignants est incarcéré au cachot de la commune Butaganzwa tandis que l’autre a été battu par des élèves Imbonerakure du lycée Musema assisté par le Ddirecteur d’internat à cette école.

Tout à commencer le 13 Avril quand un enseignant du nom de Mélance NIYOMIZERO du lycée de Mupfumya allait rendre à visite à sa sœur. En cours de chemin, raconte notre source, ce dernier est tombé sur un groupe d’Imbonerakure qui l’ont sérieusement battu. Terrorisé, le professeur s’est fait soigner à domicile, par peur d’être achevé une fois à l’hôpital. Quelques jours après, poursuit notre source, il fut arrêté par la police et conduit au cachot où il croupit jusqu’aujourd’hui.

 

« Mélance était à KANYAMBEHO. Leur directeur voulait partager une bière dans le cadre de la célébration du début du 3ème trimestre. Puis, il a été arrêté par un policier. Ce dernier l’a emmené au cachot, où il croupit jusqu’à présent. Jour et nuit, il subit des tortures et des séances de passage à tabac. »

 

Peu avant cette arrestation, son collègue du nom de Vianney lui avait rendu visite. Ce dernier a lui aussi été la cible des élèves Imbonerakure du lycée Musema qui l’ont passé à tabac.

 

« Vianney a eu le malheur de croiser un groupe d’élèves Imbonerakure du lycée Musema. Lui aussi a été battu. Il a été emmené par ces Imbonerakure dans une vallée appelée Ruvovota pour y être exécuté. Il a crié au secours et les gens sont accourus. Par après, il a été conduit au cachot où il a passé trois jours. Vianney a été battu par ces Imbonerakure assisté par le directeur de l’internat de ladite école. » Révèle notre source.

 

Révoltée, la population de la commune Butaganzwa demande à ce que prenne fin cette persécution à l’endroit des membres de la coalition AMIZERO Y’ABARUNDI et plaide pour la libération de l’enseignant Mélance NIYOMIZERO.

Lu 396 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 284 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha