Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Harcèlement sexuel : profit et drame

dimanche, 11 mars 2018 23:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pratique de harcèlement sexuel des éducateurs se fait toujours parler d'elle en province Gitega. Un professeur du Lycée de la Persévérance de Mweya a engrossé une élève et a tenté de la tuer. Pour le moment, Il est en cavale et est recherché par la police. Les parents demandent à la justice de punir sévèrement les coupables.

Habarugira Nestor, professeur au Lycée de la Persévérance de Mweya, commune et Province Gitega, est accusé d'avoir engrossé une élève de la classe de 9ème année fondamentale à cette même école. Les sources en provenance de Gitega indiquent que Nestor Habarugira a dit à cette fille de la faire fuir loin de chez elle pour l’installer dans la commune de Bukirasazi en province Gitega.

 

Arrivée à la rivière Ruvyironza, Habarugira Nestor a opté pour la tuer mais sans y parvenir. La fille a été sévèrement blessée et se fait soigner à l'hôpital régional de Gitega.

 

Depuis l’échec de son homicide, Nestor Habarugira est en cavale et recherché par la police.

 

Nestor Habarugira a été directeur du Lycée Sainte Dorothée de Gihiza, en commune et province Gitega, pendant environ trois ans.
Il y a deux mois qu’Abel Ndayikengurukiye, ex-directeur du lycée communal urbain de Rango, a été accusé de harcèlement sexuel contre ses élèves filles. A part qu'il a été limogé du poste de directeur, il est toujours libre et circule librement comme l'affirment les témoins qui l'ont vu.

 

Pourtant, la police avait indiqué être à sa recherche lui aussi. La justice et la police ont fermé les yeux devant son dossier parce qu’il est membre influent du parti présidentiel et a occupé le poste de Conseiller Socio-Culturel du Gouverneur de Gitega avant d'être nommé Directeur du lycée ci-haut cité.

 

Un autre cas de harcèlement sexuel est celui du directeur du Lycée Étoile du Matin de Kirimbi, en commune Bugendana province Gitega qui, lui aussi, a été coupable du harcèlement sexuel contre ses élèves filles.

 

Face à cette situation qui prend de plus en plus de l’ampleur, les parents s'indignent et regrettent ce comportement des éducateurs. Ils leur demandent alors de cesser de tels comportements indignes. A la justice, ils demandent de sanctionner très sévèrement les coupables du harcèlement sexuel contre les élèves.

Lu 589 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 221 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha