Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des coups de fouet, une dose pour ceux qui ne se sont pas fait enrôler

samedi, 03 mars 2018 08:02
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants de la colline MUNAZI, zone GATARE, de la commune BUSONI en province Kirundo se plaignent des coups de fouet qu’ils reçoivent parce qu’ils ne se sont pas faits enrôlés pour participer au prochain référendum. Ils recoivent ces coups de fouets chez eux ou au bureau du parti CNDD-FDD

Les habitants de la colline MUNAZI, zone GATARE, de la commune BUSONI en province Kirundo disent que ceux qui ne se sont pas faits enrôlés pour participer au prochain référendum, ont commencé à être foueté à partir du 20 février courant.

 

« Cela a commencé juste après l’enrôlement le 20 février et ça continue jusqu’à présent. Certains sont grièvement blessés. C’est vraiment déplorable. C’est inhumain », raconte un témoin.

 

Les auteurs sont les Imbonerakure de la localité accompagnés par les administratifs à la base et le chef du parti CNDD-FDD en commune Busoni.

 

« Parmi eux , il y a le chef du parti CNDD-FDD sur la colline MUNAZI, zone Gatare, commune Busoni. Il y a un certain Muvunyi Salvator, ancien chef du même parti en commune Busoni et le chef de Zone Gatare du nom de Vital. Ils le font en équipe », indique une des victimes.

 

Chaque homme reçoit 40 coups de fouets bien comptés comme à l’époque coloniale, et une femme en reçoit 30. Cette population est foutée chez elle par les Imbonerakure ou après avoir été convoquée au bureau du parti CNDD-FDD.

 

« C’est vraiment honteux. C’est déshonorant dans un pays doté de forces de l’ordre et de sécurité. C’est un problème sérieux », précise un témoin

 

Les habitants de cette commune qui assistent à ces actes de violence demandent le respect des droits humains.

Lu 332 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 211 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha