Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La police procède à la torture à Bubanza

mercredi, 21 février 2018 17:11
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un homme est incarcéré dans un cachot de la commune Mpanda en province Bubanza depuis quatre jours. Les conflits familiaux seraient à l’origine de sa détention. Il présente aujourd’hui des brûlures au niveau du dos car ayant été torturé par la police.

Cet homme qui a été brûlé par la police à l'aide du caoutchouc est connu sous le prénom de Deo. C’est un maçon. Les habitants du secteur Nyamurenza en commune Mpanda disent qu'il serait victime des conflits familiaux.

 

Après avoir subi de la torture, la police lui a conduit à l'hôpital puis retourné au cachot de la commune Mpanda. 

 

« C'est dans la commune Mpanda en secteur Murengenza, il y a des conflits que cet homme a avec sa femme. Cet homme s'est enfermé dans sa maison. La police a tiré sur sa maison, c'était lundi 19 Février. Cet homme est sorti de sa maison. C'est ainsi que la police l'a brûlé à l'aide du sachet au niveau de son dos. Tout ça à cause des conflits entre cet homme et sa femme. La police l'a emmené dans un cachot de la commune Mpanda. Après notre alerte, ce dernier a été conduit à l'hôpital mais toujours étant au cachot.», indique un témoin.

 

Cet homme a été torturé lundi 19 Février. La population de Bubanza demande à la police de cesser cette attitude de brûler des gens avec du caoutchouc qui est devenue monnaie courante.

Lu 506 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 192 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha