Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Bujumbura : Inquiétudes suite à la disparition de Pascal Bigirimana

jeudi, 15 février 2018 17:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Pascal Bigirimana Pascal Bigirimana

Retraité de la police nationale, Pascal Bigirimana est porté disparu depuis le 10 février courant. Il aurait été enlevé par des agents des services secrets burundais. Sa famille demande de la lumière sur son sort.

Pascal BIGIRIMANA surnommé Abdul est porté disparu dans la mi-journée de Samedi 10 Février de cette année. Sa famille dit qu'il a été enlevé au moment où il était tout près d'un bistrot situé non loin de son domicile à coté de la Paroisse Sainte Anne de Musaga. Les membres de sa famille ignorent les raisons de son enlèvement.

 

« Il a été enlevé samedi de la semaine dernière , près de son domicile en face d'un bistrot, il a été kidnappé par des agents de la police. Nous n'avons plus de nouvelles de lui. Nous ne savons pas de quoi il est accusé. Il fut policier. Peut-être qu’il est victime de son appartenance ethnique », témoigne un voisin qui a assisté de loin à son enlevement.

 

La famille de Pascal BIGIRIMANA dit qu'il est honteux qu'une personne soit kidnappée en pleine journée, comme si de rien n'était. Elle ajoute qu'elle a cherché dans tous les cachots sans succès. Elle craint qu'il soit déjà exécuté.

 

« C'est vraiment terrible. Ils veulent nous faire retourner à ce que nous avons vécu dans le passé. Des gens peuvent fuir à cause de ces actes ignobles d’enlèvements. Nous avons cherché partout, jour et nuit , mais en vain. S'il a commis une infraction, qu'il soit traduit en justice. Et s'il est mort, qu'ils nous montrent son corps pour l'enterrer dignement», implore un membre de la famille de Pascal Bigirimana

 

Avant cet enlèvement, Pascal BIGIRIMANA alias Abdul aurait été contacté au téléphone par un député le surnommé Lewis qui lui disait qu'il avait une mission à faire avec lui. Chose que Pascal BIGIRIMANA aurait refusé.

 

Sa famille indique que quelqu'un aurait révélé que Pascal BIGIRIMANA serait détenu dans l'un des cachots du Service national de Renseignements en Mairie de Bujumbura où il serait en train d'être torturé.

Lu 643 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 269 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha