Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les prêtres catholiques, une nouvelle cible des Imbonerakure

samedi, 27 janvier 2018 15:28
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les prêtres de la paroisse MATANA sont intimidés par des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD. Leur tort est d’avoir dénoncé des constructions nocturnes du monument du CNDD-FDD par ces jeunes.

Lors d’une messe célébrée à la chapelle de la paroisse Matana en province Bururi, un prêtre a évoqué la construction d’un monument du parti présidentiel près de la paroisse pendant la nuit. Un fait qu’il trouvait étrange : « Ce prêtre a fait remarquer aux chrétiens qu’ériger un monument tout près de la route pendant la nuit démontre un agenda caché. Selon ce prêtre, si c’était fait la journée, cela serait louable et béni, mais ce qui est fait pendant la nuit et en cachette ne peut être apprécié » raconte un habitant de Matana.

 

Quelques jours après, les Imbonerakure de Matana ont essayé de perturber les activités paroissiales : «Un des jeunes s’est fait passer pour un fou. Il a alors apporté un chien égorgé à l’a déposé sur l’autel. Quand ils l’ont remarqué, les prêtres ont béni l’Eglise et ont fait sortir le chien ».

 

Les jeunes Imbonerakure n’ont pas baissé les bras pour autant, poursuit notre source : « Dernièrement, lors d’une messe, au moment des offrandes, un de ces jeunes non identifié a glissé des cartouches d’armes à feu dans la corbeille à offrande. Ce que les prêtres ont montré aux fidèles », témoigne un chrétien présent lors de la célébration.

 

D’autres sources affirment qu’un des prêtres a failli être tué dans un bistrot où il s’était rendu prendre un verre. A son arrivée, un mouvement inhabituel d'Imbonerakure s’est observé mais quelqu’un à pu lui glisser quelques mots comme quoi sa vie était en danger. Ainsi, ce prêtre s’est éclipsé à temps.

Lu 694 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 256 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha