Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Un conflit de gestion des fonds de la commune serait à l’origine de la mésaventure du président de la CNTB Mishiha

vendredi, 03 novembre 2017 08:10
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le passage à tabac du président de la Commission nationale des terres et autres biens (CNTB) de Mishiha serait lié aux mésententes entre ce président de la CNTB, également membre du Conseil communal, et l’administrateur de Mishiha. Des mésententes basées sur la gestion opaque du budget de développement communal.

 

Osée Nahayo, président de la CNTB à Mishiha est aussi chargé des eaux et forêts dans la Commune Mishiha de la Province Cankuzo à l’Est du Burundi. Nos sources à Mishiha disent que Nahayo n’est plus en bons termes depuis quelques temps avec Anaclet Bizimana, administrateur de la commune Mishiha.

 

Les persécutions que subissent Osée Nahayo viseraient à contrecarrer son plan de dénoncer les manquements de cet administratif.

 

‘’Il est persécuté parce qu’il veut dévoiler ça donc il cherche à concocter des montages pour étouffer l’affaire’’, explique notre source

 

Osée Nahayo menaçait de révéler la gestion opaque du budget de développement des communes octroyé annuellement par le Gouvernement.

 

Nos sources accusent l’Administrateur de Mishiha de détournement des fonds. Anaclet Bizimana avait annoncé des projets en 2016 qui n’ont pas encore été lancés, nos sources ajoutent également que les projets commencés, n’ont pas encore été achevés alors que les fonds ont été débloqués.

 

‘’Par exemple, les fonds alloués à la construction d’une école technique ont été débloqué l’an 2016, mais jusqu’à présent, les constructions n’ont pas encore été achevées. Les fonds destinés à la construction d’un hôpital, ce qui n’est pas encore fait. Les fonds pour les travaux d’adduction d’eau potable, nous avons appris qu’il aurait même réceptionné les constructions faites alors que c’était mal fait, la population n’est pas toujours servie en eau’’, ajoute notre source

En colère contre le président de la CNTB à Mishiha, l’administrateur Anaclet Bizimana jurait vengeance, selon nos sources, afin de l’empêcher de dévoiler ses manquements.

 

Ce dimanche 29 Octobre, le président de la CNTB a été sérieusement tabassé par Egide et Kibugu, deux jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD qui opéraient sous les ordres de l’administrateur Anaclet Bizimana et de Karenzo Lambert, Chef de Zone Mugera.

 

Anaclet Bizimana, Administrateur de la Commune Mishiha ne s’est encore exprimé sur ce dossier.

Lu 289 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 190 invités et aucun membre en ligne