Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le CNARED manifeste et réclame justice pour les victimes de la barbarie de Kamanyola

lundi, 02 octobre 2017 08:16
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Marche manifestation ce samedi des membres du CNARED-Giriteka  et de la diaspora burundaise de la Belgique. Ces burundais réclamaient  entre autre justice pour les 39 réfugiés burundais sauvagement assassinés à Kamanyola en République Démocratique du Congo. 

 

 ‘’Nous étions venus nombreux au palais de justice pour réclamer qu’une enquête indépendante et neutre soit faite pour que les commanditaires et les exécutants  de ces crimes soient connus, puis traduits devant les juridictions compétentes’’, explique Charles Nditije, président du CNARED-Giriteka.

 

Ce responsable de la plateforme de l’opposition burundaise ajoute  qu’ils ont également appelé le HCR et les Nations Unies d’intervenir pour que les réfugiés burundais jouissent pleinement de leurs droits 

 

‘’ Nous avons interpelés le HCR et les Nations unies à tout faire pour que nos sœurs et frères réfugiés puissent jouir de leurs droits. Nous insistons pour que les réfugiés soient protégés, et que les pays qui hébergent les réfugiés burundais refusent d’entrer dans le jeu d’une machine qui les oblige à refouler les réfugiés burundais. Ici, nous parlons principalement de la République Unie de Tanzanie et de la RDC’’, conclut Charles Nditije.

 

Pour rappel, les hommes armés en tenues militaires congolaises ont assassiné les réfugiés burundais  de Kamanyola le 15 septembre dernier, faisant au total 39 morts et plus de 100 blessés. Les rescapés se sont réfugiés devant la MONUSCO de peur d’être tués à leur tour et sont toujours à cet endroit, deux semaines après le carnage.   

 

Lu 269 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 154 invités et aucun membre en ligne