Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La Journée Orange, une occasion pour le HCR-Rwanda d’évoquer la violence à l’égard des femmes commise sur le lieu de travail

samedi, 26 août 2017 08:11
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés au Rwanda signale que les violences contre les femmes se déroulent souvent sur le lieu de travail. Le HCR-Rwanda indique que les femmes et les filles qui travaillent dans le commerce informel sont particulièrement menacées par l'exploitation et les abus, notamment par le harcèlement sexuel et l'intimidation. 

 

Dans un message de sensibilisation relatif à la journée, le HCR explique que la violence contre les femmes sur le lieu de travail a de graves conséquences. 

 

« Elle affecte la capacité des femmes à gagner leur vie et à soutenir leur famille », fait savoir le HCR. 

 

Selon l’agence onusienne, cela coûte aussi cher aux employeurs, car cela entraîne l'absentéisme et peut causer la baisse de la productivité. 

 

Comme le mois dernier, le HCR-Rwanda demande aux témoins et aux victimes de ce genre de violence de le signaler en toute sécurité et confidentialité à son bureau ou à travers un courrier électronique à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

La première journée orange a été célébrée le 25 juillet 2012.  La célébration de cette journée a été initiée par le réseau global des jeunes pour combler la sensibilisation annuelle effectuée au cours de la journée mondiale du 25 novembre dédiée à l’élimination des violences à l’égard des femmes et des filles.

Lu 327 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 161 invités et aucun membre en ligne