Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

MPIMBA : « Bujumbura ne doit en aucun cas prévaloir la mort du prisonnier Kadende à la place de la justice. »

lundi, 07 août 2017 06:34
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Colonel Adrien Kadende Colonel Adrien Kadende

Ce samedi 5 Août 2017, il y a eu  un bras de fer entre les médecins à l’hôpital militaire de KAMENGE et les responsables de la prison centrale de Mpimba. Les médecins optaient pour l’hospitalisation du colonel Adrien KADENDE blessé par balles, et les responsables de la prison, eux voulaient le faire retourner dans la cellule carcérale. Colonel KADENDE est l’un des 20 prisonniers qui ont été transféré de la prison de Rumonge vers la prison centrale de Mpimba vendredi le 04 Aout 2017. Les 19 autres ont passé toute la nuit  de vendredi sous les coups des autres prisonniers à Mpimba.                                         

 

Selon nos sources, le Colonel Adrien KADENDE a été transféré de l’hôpital de Rumonge vers un des hôpitaux de Bujumbura pour les soins de santé. Tiré de l’ambulance à son arrivé à Bujumbura, il a été amené à la prison centrale de Mpimba au lieu d’être conduit à l’hôpital, ce qui a étonné plus d’un. 

 

En fin de matinée du 5 Août 2017, il a été autorisé à se rendre à l'Hôpital Militaire de Kamenge. Des informations en provenance cet établissement sanitaire disent que ce colonel était escorté par un grand nombre de policiers. 

 

Les médecins qui l’ont consulté ont directement annoncé que le colonel Adrien KADENDE nécessite une opération chirurgicale urgente. Mais un bras de fer est vite apparu entre les médecins et l'armada de policiers qui accompagnaient le Colonel Kadende. 

 

Les médecins voulaient opérer Kadende pour retirer la balle reçue jeudi le 3 Août dans un cafouillage organisé dans la prison de RUMONGE. Mais la police voulait le ramener coûte que coûte à la prison de Mpimba.  Selon nos sources à l’hôpital Militaire, les médecins étaient par ailleurs dans l'impossibilité de soigner le patient en toute sérénité à cause de l'omniprésence de tant de policiers autour du Colonel Kadende.

 

Le directeur de la prison de Mpimba OPC2 Déogratias BIGIRIMANA s’est rendu lui-même à l’hôpital jusque dans la salle d’opération où était alité le colonel avant l’opération. Selon nos sources, une ambulance l’a ramené à la prison de Mpimba. La police a ignoré  l’ordonnance d’hospitalisation.

 

Le FOCODE dénonce un traitement inhumain…

 

 « Le colonel Kadende a passé ce dimanche sa quatrième nuit dans une cellule de la prison une balle dans la hanche et sans soins », déplore Pacifique NINAHAZWE sur son compte tweeter. Le prisent du FOCODE écrit que « Bujumbura ne doit en aucun cas prévaloir la mort du prisonnier Kadende à la place de la justice. » La vie reste sacré renchérit le Forum pour la Conscience et le développement. 

 

« Même les rebelles blessés en combat ont droit aux soins de santé ». Le FOCODE se demande si le colonel Kadende est victime de son statut ex-FAB.

 

Le soir du 4 Août,  les prisonniers chargés de la sécurité dit « CAPITA » et dirigés par un certains Julien MANIRAKIZA surnommé DUME l’ont malmené et se moquaient de lui. « Ils disaient que celui qui a tiré sur lui n’est pas un bon tireur. S’il en était un qu’il devrait tirer sur la tête du colonel », révèle notre source à MPIMPA. 

 

Les 19 autres prisonniers de RUMONGE amenés à Mpimba sont en majorité des militaires tutsi Ex fab et les civils opposants du CNDD FDD. Le gros de ces civiles sont les membres du parti MSD. 

 

Les informations que nous détenons à Mpimba disent qu’ils ont été accueillis par des CAPITA qui les ont traités d’une façon inhumaine et dégradante en les tabassant. Ils ont été dépouillés de leurs biens y compris de l’argent. 

 

Pour le moment, la peur est grande dans la prison de Mpimba parce qu’ils auraient entendu que le chef de sécurité Julien MANIRAKIZA surnommé DUME disposerait d’un fusil de type kalachnikov avec 4 chargeur soit 120 cartouches.

 

Ce fusil serait gardé par le nommé KALIM agent de transmission de Julien MANIRAKIZA surnommé DUME.

 

Lu 444 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 191 invités et aucun membre en ligne