Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le chef de poste de police de Mukungu tabassé pour avoir tenté de violer une jeune fille

mercredi, 24 mai 2017 09:07
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la Zone Mukungu, Commune Nyanza-lac de la Province Makamba dénonce le comportement violent du nouveau chef de poste de police. Ce dernier est accusé de viol de jeunes filles. Le même chef de poste a été pris en flagrant délit tout récemment, et la population en colère n’a pas hésité à le passer à tabac.

 

Dimanche dernier le 21 mai 2017, une forte tension est survenue dans la Zone Mukungu précisément à l'endroit communément appelé "Ku Mwembe". Le chef de poste de police était entouré de plusieurs habitants en colère, qui l’accusaient d'avoir tenté de prendre par force une mineure.

 

« Il y avait deux filles que le chef de poste a abordé, mais ces jeunes filles ne l'ont pas reconnu car il était en tenue civile. Alors il a pris à part une des filles pour s'entretenir avec elle », explique un habitant de Mukungu. 

 

La jeune fille âgée de 14 ans, élève en 7ème année secondaire, a commencé à crier ; alertant ainsi des habitants qui sont venus nombreux. Le chef de poste de Mukungu a aussitôt été passé à tabac suite à la  colère des habitants.

 

« La fille a refusé et le policier a commencé à la menacer, en lui disant que si elle n'accepte pas de lui donner un temps pour discuter à deux la même nuit, il allait lui faire du mal. Juste après quelques temps, le chef de poste a pris la fille de force pour l'emmener ailleurs. C'est à ce moment que la fille a crié et les gens sont venus pour s'enquérir de ce qui était en train de se passer. Ils ont tabassé sérieusement le chef de poste », ajoute notre source.

 

La population très en colère a continué à le tabasser malgré que le policier ait décliné son identité. « Quand ils ont su qu'il était policier, ils l’ont tabassé davantage car ils disaient qu'au lieu de protéger leurs enfants, ce policier voulait les violer », ajoute un témoin.  

 

Le chef de poste Mukungu a été secouru par ses collègues. Des sources policières à Mukungu révèlent cependant que le même policier a été attrapé avec une autre mineure quatre jours seulement après son arrivée à ce poste.

 

La population de la Zone Mukungu exige aux responsables de police de Nyanza-lac et Makamba que ce chef de poste soit limogé pour protéger leurs enfants.

 

Lu 958 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 127 invités et aucun membre en ligne