Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Nyanza-lac : La tension monte après que le gouverneur ait ordonné une chasse aux supposés rebelles

vendredi, 07 avril 2017 14:33
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Nyanza lac, la population décrit de plus en plus les menaces de la police et de la milice imbonerakure à l’endroit de certains citoyens. Ces menaces visent à pointer de soi-disant membres des groupes armés. Ces habitants de cette commune de la province Makamba révèlent que les menaces et la peur se sont accentuées après que le gouverneur de Makamba ait donné son feu-vert pour cette chasse à l’homme.

 

La police et les Imbonerakure effectuent une chasse à l’homme dans la commune Nyanza-Lac depuis quelques jours. Dimanche dernier, un homme a été arrêté à Rubindi, accusé de coopérer avec un groupe de personnes arrêtés quelques jours auparavant à Kazirabageni. Ces personnes sont soupçonnées de possession illégale d’armes et d’appartenir à des groupes armés.

 

Selon des sources sur place, la police coopère avec les imbonerakure lors des opérations de traque. Ils se sont ainsi rendus sur la colline Buheka, chez un certain Nahayo Bède, soupçonné d’être un rebelle. Ce dernier est un membre du parti CNDD de Léonard Nyangoma. 

 

« La police et les Imbonerakure ont par la suite défoncé les portes et les fenêtres de sa maison et se sont emparés de tous ses biens. Ils les ont déposé au poste militaire de Buheka », rapportent nos sources.

 

La famille de Nahayo a été pour sa part chassée par ces jeunes imbonerakure. La population de cette commune Nyanza-Lac se dit inquiète par ces manœuvres de la police, qui semble être influencée par les Imbonerakure  pour arrêter injustement les personnes soupçonnées d’appartenir aux groupes armés ; mais qui sont pour la plupart des non-militants du parti au pouvoir.

 

« Toutes les personnes arrêtées sont interrogées à la position militaire de Mukungu avant d’être emmenée au cachot de Nyanza-Lac », poursuivent nos sources.

 

Depuis le 31 mars 2017, Gad Niyukuri, Gouverneur de la Province Makamba, a ordonné aux Imbonerakure et à la police d’arrêter et fouiller toute personne inconnue dans la commune ainsi que tous leurs colis. Il a aussi interdit tous les jeux de hasard dont les jeux de carte.  

 

Les localités de Rukambasi, Mukimba, Kazirabageni de même qu’à Mukungu, Rubindi et Muguruka ont été envahies par un bon nombre de militaires lourdement armés depuis ce 3 avril 2017. Ces militaires seraient en train de chercher des hommes armés, mais cela fait peur aux membres des partis d’opposition ainsi que les opposants au 3ème mandat de Pierre Nkurunziza.

 

Le Gouverneur de la Province Makamba ainsi que l’administrateur communal de Nyanza-Lac ne se sont pas encore exprimés sur cette situation. Le Gouverneur a cependant dirigé une réunion de sécurité avec les autorités administratives, policières et sécuritaires à Nyanza-Lac lundi pour affermir ses décisions.  

 

Lu 377 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 179 invités et aucun membre en ligne