Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 42

 
Le conseiller du maire chargé de la sécurité Léopold Hategekimana serait impliqué dans la déstabilisation des concerts du groupe de musique de reggae dit Lion Story. Leur dernier concert était pour septembre dernier. Mais Léopold Hategekimana a exigé un sous-couvert de l’administration de la commune Kinindo où le groupe devait se produire, ce qui n’était pas habituel. Le groupe est allé chercher cette autorisation qu’il a présenté par la suite à la mairie. Cela n’aurait pas plu au conseiller du maire chargé de la sécurité, raconte Paterne Igiraneza, chanteur du Groupe Lion Story.

 Il s’en est suivi que cet administrateur communal de Kinindo a annulé le sous-couvert. Mais le chargé de la sécurité à la mairie n’a pas autorisé le secrétariat de la mairie de donner un accusé de réception de sa lettre au groupe Lion Story de même il a refusé de leur répondre par écrit comme l’exigent les procédures administratives, ajoute Patience Igiraneza du groupe Lion Story.

 Les agents au secrétariat de la mairie confirment ces informations. Ils disent qu’ils ne peuvent s’exprimer car ils suivent les ordres de leur supérieur en l’occurrence Léopold Hategekimana qui a cette affaire en main. Quant à Léopold Hategekimana, chargé de la sécurité à la mairie de Bujumbura, il n’assume pas ses propos ou agissements. Contacté par la RPA, il a répondu aux journalistes ne pas se rappeler de ces événements. L’administrateur de Kinindo, quant à elle, fait savoir qu’elle est à l’intérieur du pays.


Depuis un certain temps, le groupe Lion Story ne fait plus aucune prestation sur scène. Des actes d’intimidation et de persécutions à l’endroit des membres de ce groupe de reggae sont à l’origine de cette absence. Certains chanteurs du groupe vivent actuellement en cachette car leur sécurité est menacée.

« Il est arrivé un temps où l’on nous a déclaré que nous ne pourront plus faire de concert au pays », affirme un des membres du Groupe Lion Story qui dit subir des actes d’intimidations. La musique est la vocation des Lion Story, l’empêcher de chanter tend à le tuer, continue-t-il. Actuellement, certains membres du groupe Lions Story  subissent des accidents suspects. Certains d’entre eux disent avoir opté de s’éclipser, de faire profil bas pour continuer à produire des chansons.    

Le Tambour du Burundi a été proclamé hier mercredi Patrimoine culturel mondial. La proclamation a été faite lors de la 9ème session de la conférence internationale des pays membres de l’UNESCO à Paris, en France. Pour le ministre de la Culture, Adolphe Rukenkanya, qui avait représenté le Burundi, c’est un honneur pour le pays et il en tirera beaucoup d’avantages.

Les membres du Groupe de Reggae Lion’s Story déclarent que leur sécurité est menacée. Interdits d'organiser un concert par l’administration, leurs inquiétudes se fondent également sur des filatures dont ils se disent victimes dans leurs déplacements.

Urbain Bwengenikindi, un des membres du groupe Lion’s Story dénonce les filatures dont ils sont victimes ces derniers

Clôture ce jeudi de la compétition musicale intitulée TopTenTube Music Awards. Le célèbre chanteur Mugani Désiré alias Fariaz a remporté trois prix dont celui du meilleur artiste de l’année. Patrick Nduwimana, directeur de la radio Bonesha FM, qui a organisé cette compétition, indique que cette activité rentre dans le cadre de soutenir les artistes musiciens œuvrant au Burundi.

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 313 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha