Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Deux personnalités citées dans le blocage des activités du groupe Lion Story

samedi, 27 décembre 2014 11:03
Évaluer cet élément
(4 Votes)

 
Le conseiller du maire chargé de la sécurité Léopold Hategekimana serait impliqué dans la déstabilisation des concerts du groupe de musique de reggae dit Lion Story. Leur dernier concert était pour septembre dernier. Mais Léopold Hategekimana a exigé un sous-couvert de l’administration de la commune Kinindo où le groupe devait se produire, ce qui n’était pas habituel. Le groupe est allé chercher cette autorisation qu’il a présenté par la suite à la mairie. Cela n’aurait pas plu au conseiller du maire chargé de la sécurité, raconte Paterne Igiraneza, chanteur du Groupe Lion Story.

 Il s’en est suivi que cet administrateur communal de Kinindo a annulé le sous-couvert. Mais le chargé de la sécurité à la mairie n’a pas autorisé le secrétariat de la mairie de donner un accusé de réception de sa lettre au groupe Lion Story de même il a refusé de leur répondre par écrit comme l’exigent les procédures administratives, ajoute Patience Igiraneza du groupe Lion Story.

 Les agents au secrétariat de la mairie confirment ces informations. Ils disent qu’ils ne peuvent s’exprimer car ils suivent les ordres de leur supérieur en l’occurrence Léopold Hategekimana qui a cette affaire en main. Quant à Léopold Hategekimana, chargé de la sécurité à la mairie de Bujumbura, il n’assume pas ses propos ou agissements. Contacté par la RPA, il a répondu aux journalistes ne pas se rappeler de ces événements. L’administrateur de Kinindo, quant à elle, fait savoir qu’elle est à l’intérieur du pays.


Lu 3671 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 163 invités et aucun membre en ligne