Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’orchestre ‘’Umuco w'Abarundi Zion Melody’’ des jeunes burundais réfugiés au camp de Mahama au Rwanda organise un concert de réconfort et d’encouragement des réfugiés ce samedi 17 juin 2017 à Kigali. Le patriotisme et la pérennisation de la culture sont le mot d'ordre de l’orchestre pour concrétiser et sensibiliser les burundais réfugiés au Rwanda à l'amour de leur pays.

Battre le tambour traditionnel ou ingoma est l'un des moyens pour les jeunes réfugiés du camp de Nakivale en Ouganda de se rappeler en permanence de leur origine, et ainsi se sentir près de chez eux. Néanmoins, les jeunes tambourinaires font face à plusieurs obstacles comme le manque de matériel notamment les tambours. Ils demandent à des bienfaiteurs de les appuyer dans leurs activités culturelles.

Inhumation ce lundi 17 Avril 2017 du célèbre tambourinaire burundais Antime Baranshakaje. Il a été enterré au site du sanctuaire des tambours sacrés à Gishora dans la province Gitega en présence de milliers de tambourinaires venus lui rendre un dernier hommage. Le Ministre de la jeunesse, des sports et de la culture était également présent à ces cérémonies, une présence qui a beaucoup choquée les proches de cette icône du tambour burundais.

Le Burundi a perdu une de ses grandes figures, Antime Baranshakaje, le patriarche des danseurs tambourinaires. Il s’est éteint ce dimanche 09 Avril 2017 dans la soirée. Antime Baranshakaje est mort à l'âge de 82 ans suite à une longue maladie.

L’artiste Burundais Mkombozi a sorti un nouveau titre. La liberté d'expression et d'action fait partie des messages transmis par Thomas Nzeyimana dit "Mkombozi" en duo avec le chanteur Rwandais Uncle Austin dans cette nouvelle chanson intitulée "Ibaze Nawe". Cette chanson parle de démocratie, selon Mkombozi.
Le groupe reggae Lion story a sorti une nouvelle chanson relatant les souffrances de l'exil et la nostalgie du Burundi, pays natal des chanteurs. Le titre de cette chanson est "Nkumbuye Uburundi" ou ‘’le Burundi me manque’’. Les paroles de cette chanson éveillent les burundais en exil dans différents pays. Le représentant du groupe Lion story exhorte la jeunesse à aimer leur patrie et la culture burundaise.

Le célèbre chanteur burundais Jean Bosco Niganze surnommé ‘’ Bobo ‘’ est mort ce jeudi dans la soirée suite à un accident de roulage qui a eu lieu au quartier Kigobe de la Commune Ntahangwa. Les amateurs de la musique et en particulier ceux du groupe ‘’ Peace and love ‘’ se disent choqués de la mort de ce jeune chanteur.

Les Batwa des différentes provinces du pays affirment que le lien d'"ubugererwa" ou servage existe encore au Burundi. Et pourtant, l'"ubugererwa" a été aboli par l'ancien président Colonel Jean Baptiste BAGAZA.

Le terrain de jeux Tempête abrite depuis ce jeudi une exposition de produits du Kenya et du Burundi. Le coordinateur de cette exposition espère le renforcement de la coopération bilatérale entre Nairobi et Bujumbura à travers le commerce et penser au développement après une période électorale agitée. Les exposants eux, visent de nouvelles opportunités d’affaires.

Les associations de défense des droits de l’homme disent suivre de près le cas de persécution à l’endroit du groupe Lion Story. Pierre Claver Mbonimpa, président de l’APRODH, association qui lutte pour la protection des droits de l’homme et des prisonniers, indique qu’ils ont déjà porté le cas de Lion Story devant les institutions étatiques mais également devant les représentations diplomatiques à Bujumbura.

Et en voulant malmener les reggae men de Lion Story, les autorités se seraient elles-mêmes piégés, ajoute le président de l’APRODH. Pierre Claver Mboniimpa indique que le message contenu dans les chansons de Lion Story est plein de conseils. De surcroit, il est hasardeux de penser que l’on peut stopper les chansons de Lion Story.

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 296 invités et aucun membre en ligne